Homélie Solennité Jean-Baptiste 24 juin 2017 par le Frère Robert

Enregistrement sonore :

Texte :

Nativité de st Jean Baptiste, le 24 juin 2017

(Is 49,1-6 ; Ac 13,22-26 ; Lc 1,57-66.80)

La promesse de Dieu s’accomplit. Élisabeth met au monde un enfant.

Marie déjà par révélation participait à la joie de cette promesse. Et ici, parents et voisins découvrent en ce moment de la naissance cet évènement surprenant : la fécondité inouïe de Zacharie et d’Élisabeth ; pour nous cela met davantage en lumière et de manière encore plus forte la miraculeuse naissance virginale de Jésus.

Le jour de la circoncision de l’enfant, selon la tradition d’Israël, un nom lui est donné. De manière surprenante encore, dans cette famille sacerdotale probablement conservatrice, ce n’est pas le nom du père qui lui sera donné, mais celui de Jean revendiqué par Élisabeth. Grande sera la surprise de Zacharie, actuellement sourd et muet, lorsqu’il découvrira qu’il s’agit du même nom que l’ange de la vision lui annonçait. La confirmation de ce nom par l’écriture de Zacharie dénote qu’il s’agit bien là d’une mission particulière confiée par le Seigneur au nouveau-né.

Et voilà que la parole de Zacharie se libère et, rempli de l’Esprit-Saint à son tour, il prophétise en chantant le Benedictus : le Messie vient et Jean est son prophète immédiat, son précurseur.

Alors, quant à nous, mettons-nous à l’écoute de Jean Baptiste, le Royaume de Dieu est tout proche, suivons ses invitations à la conversion pour délier notre cœur et notre vie de tout ce qui les encombre, de toutes fausses lumières pour les laisser entièrement à la joyeuse lumière d’en-haut qui vient nous visiter et veut y habiter, Jésus-Christ, gloire d’Israël et lumière de tous les peuples.

Jean s’émerveillera encore davantage en sa prison quand il apprendra que vraiment Jésus est le Messie : les aveugles voient et les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent et la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres…

Laissons diminuer nos pâles lumières, laissons-nous sauver, laissons grandir en nous et autour de nous la seule lumière véritable en témoignant de Jésus-Christ, le Fils du Très Haut qui se fait tout proche et nous donne la Joie et la Paix profonde, cette Paix qui seule est digne de l’homme et qui rend gloire à Dieu.

Retraite de Noël sur le thème "Noël : une Naissance et une renaissance", du dimanche 20 décembre (19h) au vendredi 25 décembre (16h)
eget Aenean suscipit quis vel, dictum Praesent elit. consequat. mattis