Lettre annuelle des frères

Lettre Accueil 2016

 

Chers amis du Broussey,

Voici près d’un an et demi maintenant que la nouvelle équipe des frères du Broussey est en place et s’efforce de répondre fidèlement à sa mission d’accueil spirituel.

Si son visage n’est certes plus le même qu’au début du triennat, sa mission, elle, demeure inchangée.

Le frère Marie-Joseph a rejoint en tout début d’année le Cameroun, à la demande du Père Général ; le fr. Maximilien-Marie, qui lui succédait dans sa charge d’économe, a rejoint comme prévu le Collège du Teresianum à Rome, pour y poursuivre des études de théologie spirituelle ; tandis que le fr. Pierre effectue depuis la fin de l’été une longue retraite au Saint-Désert de Roquebrune, qu’il pourrait prolonger de quelques mois encore.

Mais ces départs ont aussi été compensés par l’arrivée de nouveaux conventuels :

Deux jeunes frères, le fr. Jean-Raphaël, auparavant au couvent de Fribourg, et le fr. Jean-Gérard, de celui de Toulouse, sont venus prendre leur place au Broussey. Le fr. Robert, ancien Définiteur de l’Ordre pour le monde francophone, est également venu rejoindre notre communauté. Il y sera cependant peu présent puisqu’il effectue une année de transition au couvent des frères carmes de Paris, ponctuée de quelques cours à la Catho, au Centre Sèvres ou encore au Collège des Bernardins.

Enfin, notons la présence du Père Dominique Duten pour une année dite « de probation », qui devrait permettre, à la province comme à lui-même, d’évaluer son aptitude à la vie carmélitaine.

La communauté compte toujours 12 frères qui se dévouent fidèlement à la mission spirituelle du Broussey : accueil des hôtes qui y séjournent pour des retraites individuelles ou prêchées, accompagnements spirituels et confessions, ministères dispensés auprès des communautés religieuses ou des fraternités séculières du Carmel, soutien aux paroisses et aux aumôneries du diocèse, catéchèses, écoles d’oraison et groupes de prière carmélitains, les frères ne chôment pas dans la Vigne du Seigneur. Notre nouveau programme d’activités pour l’année prochaine peut témoigner de cette vitalité apostolique.

La Providence divine ne cesse d’apporter son concours en nous envoyant des personnes de confiance : nos bénévoles sont ainsi toujours un précieux soutien, soit à la porterie, soit au secrétariat de l’accueil, soit pour du ménage ou du jardinage à l’hôtellerie du monastère. Notons aussi le précieux concours de Jean-Claude Duret pour la mise à jour de notre site internet, qui devrait voir le jour avant la fin de l’année.

Nous n’oublions pas non plus nos sœurs du Carmel Apostolique Notre-Dame de Bethléem de Nantes qui nous apportent avec discrétion leur soutien fraternel.

Nicole est toujours à la cuisine, avec la générosité qu’on lui connaît. Et une personne de confiance, Barbara Boisseau, a été embauchée pour le ménage hebdomadaire de l’accueil, que nous avions jusqu’à présent confié à une entreprise de nettoyage.

Quant à la maison Saint Elie, elle est louée pour un an et demi à une jeune famille, le temps que leur maison soit reconstruite après l’incendie qui l’avait entièrement détruite. La maison de notre ancienne voisine Bernadette reste à notre disposition pour l’accueil de nos familles ou de nos amis.

La communauté du Broussey poursuit donc sa mission spirituelle dans la confiance et l’abandon. Ce temps privilégié de Noël nous invite à l’action de grâce : l’Enfant-Jésus est le vrai visage de la miséricorde du Père. Puisse cette année jubilaire nous le faire mieux comprendre.

A vous tous, donc, nous souhaitons de saintes fêtes de fin d’année, dans la joie d’être aimés du Père de toute miséricorde. Bien fraternellement dans le Christ Sauveur,

Fr. fean-Gabriel, ocd et tous les frères du Broussey

Mercredi 2 décembre 2015

Partager votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retraite sur le thème "Christi Sponsa", du mercredi 8 juillet au dimanche 12 juillet
luctus leo. vel, Curabitur dolor. velit, efficitur. sit sed consequat.